Le roman de la lutine G ...

Je redoutais ce moment depuis le début mais les mots fatidiques arrivèrent « Lutine G au rapport » me lança notre G.O. « vraiment ? bon d’accord ! »

Un beau jour de décembre, notre GO proposa de faire un échange pour le plaisir… Cadeaux ? Plaisir ? Je suis partante ! Nous partîmes une trentaine et j’arrivâmes seule Lutine G. Un moins beau jour de décembre, une inconnue m’apostrophe sur mon blog « C’est toi l’aiguille étourdie ? » « Peut-être » (ne jamais répondre par l’affirmative quand on ne connaît pas) « Je suis Marie, Marie-les-bas-bleus, celle qui fimote plus vite que son ombre » « Et ? » « Et, tu DOIS me faire plaisir, the Big Boss l’a décidé ! » « o, o, ok ! … Je suis bien l’aiguille étourdie, celle qui fait des étourderies plus vite que son ombre » (Fallait bien que je réponde quelque chose d’intelligent aussi !!). Et bien, me voilà bien barré…!
Un autre jour de décembre, je croise la Lutine J (c’est rigolo en anglais on prononce G pour J et J pour G, j’y aurais pensé avant, on aurait pu ruser Majicub !!!). J me dis « alors, la pression n’est pas trop forte ? C’est Marie-les-bas-bleus quand même, celle dont les colliers sont mondialement connus, celle dont les broderies font trembler les bigoudènes » « Ah ? Ben non, même pas peur !!!!! » (et pourtant, j’ai du sang de bigoudène dans les veines !)
Enfin, le temps passe et il faut agir… Cernons notre personnage : elle m’a l’air introvertie, pas de sens de l’humour, aimant les couleurs plutôt sombres, si je devais deviner son métier, je dirais comptable ou inspecteur des impôts… Et là, clash, boom, l’éclair, j’ai mon idée pour essayer de contenter cette fameuse Marie - au passage Marie, je suis désolée, tu dois être la seule à qui la lutineuse n’a pas pensé à te demander quelles étaient tes couleurs préférées et quels étaient tes goûts ! J’espère que tu n’es pas frustrée… tu peux me les dire maintenant si tu veux ! –
Mais revenons à mon idée… Je vise haut, très haut, trop haut ?
Il faut que je commence par faire un croquis bien symétrique, déjà là, c’est pas gagné ! Je sais pas vraiment dessiner symétrique moi ! Après plusieurs tentatives infructueuses, je triche et j’utilise du papier cadrillé, ça me rappelle mes années d’étudiante…

croquis.jpg
et je tiens enfin mon patron (Lorencel en la personne du big boss ne me suffisait pas, il m’en fallait un deuxième que pour moi !).
Quelqu’un de réfléchi penserait son truc jusqu’au bout quand il a l’ingénieuse idée de faire un prototype de quelque chose… L’aiguille étourdie, pas vraiment, sa philosophie : « je verrai bien au fur et à mesure ! ».
Première étape, reproduire le patron sur de la feutrine
feutrine.jpg
(le orange est très mal choisi, c’était juste que je m’étais dit que je voulais faire deviner à Marie sa future surprise, finalement, je ne l’ai pas fait et elle se retrouve avec de la feutrine flashy qui fait plutôt tâche au final !). Deuxième étape, choisir un tissu, idéalement, j’aurai voulu broder dessus, mais j’ai pas 3 ans pour faire ma surprise donc je choisis un tissu qui j’espère lui plaira :un imprimé de cartes à jouer !
tissu.jpg

Je découpe mon patron dedans. Troisième étape : trouver de la cartonnette pour rigidifier le tout. Fait attention Béné, ta cartonette a un côté orange que tu ne veux pas qu’on voit, va falloir être vigilente (vous me voyez venir, hein ?)
Ah, il me faut aussi un tissu qui ferait chair et comme je voulais quand même broder un petit peu… je brode un visage… mon premier visage… ça va on reconnaît que ça en est un !
visage.jpg

Je peux m’attaquer aux sandwiches : une couche de feutrine, une couche de cartonette, une couche de tissu…
assemblage1.jpg
Mmmm, c’est délicieux, c’est encore meilleur quand on ne voit pas les points d’appliqué, quand on ne voit pas le orange de la cartonette et quand on n’oublie pas les aiguilles qui tiennent la cartonette à l’intérieur du sandwich (merci Loulou de ton aide !)
etourderies.jpg

Ça, c’était la partie facile… Maintenant, il faut articuler le tout avec une idée qui me trotte dans la tête depuis 6 mois, née sur le blog de Marie (ah, mais ! ça tombe bien !) mais que je n’ai jamais poussé jusqu’au bout… Je fais des petits trous et je mets des eyelets (là, le marteau entre en jeu… mais il n’y a pas eu d’incidents…). Ensuite, il faut que je relie mes membres et cela sans l’utilisation d’attaches parisiennes puisqu’il y a 6 mois j’avais dit à Marie que c’était possible… Leçon importante : tourner 100 fois sa langue dans sa bouche avant de dire que quelque chose est possible !!!! Parce que j’y ai passé je sais pas combien de temps, essayer 36 techniques, je me suis arrachée je sais pas combien de cheveux… et j’ai fini par y arriver mais je trouve pas que le résultat soit tip-top ! Parce qu’il faut que les membres soient reliés, mais aussi qu’ils coulissent bien. Alors de devant, avec mes strass et mes perles, le résultat est joli,
strass.jpg

de derrière, c’est plutôt bof-bof et en plus, ça coulisse pas trop, trop et en plus, je ne crois pas que ce soit super solide...
Enfin, ça coulisse, je peux m’intéresser au problème du mécanisme… Je réfléchis 3h, je partage mes idées avec Loulou qui me corrige… et je me lance… et ça m’énerve…. Ça ne coulisse pas… Bon, je leste les bras.
lest.jpg

Maintenant comme ça, il peut s’envoyer des coups de perles en pleine poire mais au moins les bras redescendent ! Pour les jambes, j’ai pas d’idées !
Et tadam, voici le résultat :
dos.jpg

Ben, quoi? faites pas cette tête… C’est que le dos ! (mais je suis d’accord, ça fait un peu peur !).

Voilà, 3 semaines de travail pour essayer de faire plaisir à Marie,lui envoyer un petit clin d’œil à nos premiers échanges bloggesques. Je croise les doigts et j’envoie le tout
apantin1.jpg

Va, mon petit pantin, va rejoindre son haltérophile, je suis sûre que tu rigoleras bien avec lui ! Et fais de gros bisous à Marie pour moi!
apantin2.jpg

Commentaires

  • Ben voilà, j'ai la réponse à presque toutes mes questions !! Quel boulot dis-donc et quelle rigolade à te lire ! J'ai particulièrement apprécié le passage où il s'assomme à coup de perles...

  • Tu as raison ... C'est un roman !
    Du suspense , des frissons ...
    Du Stephen King , te dis-je !!!
    J'étais loin de me douter qu'il t'avait donné tant de fil à retordre ...
    J'ai du l'éloigner de l'haltérophile qui lui filait des pains en douce ... Tout ça parce qu'on ne sait s'il est chèvre ou bouc !
    Je l'ai planqué au sommet du baobab ... Là , il a recouvré un semblant de sourire et a même esquissé un petit pas de gigue !
    Merci encore , Bénédicte ...
    Le pantin , c'est ma marotte !!

  • ici le big boss!!!!!!
    c'est quoi ce travail Dame Etourdie??? pas de bêtises? pas de colle qui dégouline, de nœuds apparents ou de visage effrayant?
    mais ce n'est même pas amusant!!!!-)

    ou du moins juste un chouilla: du début à la fin de ton récit!!!
    encore bravo, quel travail!!! heureusement que tu as tout noté, photographié, expliqué, on en savoure encore plus le résultalt!
    Allez, je classe number 1 monsieur le lutin ds ma photothèque des créa des lutines..et bravo!

  • Notre Marie est désormais sous bonne garde, elle va pouvoir ranger son rouleau à pâtisserie!

  • Là où tu avais vu juste , c'est que introvertie je suis !
    On ne ressemble pas forcément à ce que l'on fait ...
    Et là , je préfère mettre ça sur le compte de l'ascendant cancer du capricorne ...
    Même si ça vous paraît ballot ...
    C'est ça ou alors , je suis atteinte de schizophrénie !
    Choisis ton camp , Camarade !

  • pour répondre à ta question, j'ai trouvé les cartes "lettres" et "animaux" au BHV au rayon carterie ... je les ai trouvé trop mignonnes et il y en avait pleins d'autres dans le même style

  • si j'y retournes, je regarderai pour toi sans problème, à moins que l'on demande à l'intéressée...à Corinne du blog "Autour du lin"...

  • WWaou, c'est fort !! quel boulot que de cogitation
    Etourdie l'aiguille ?? mais pas du tout !! A fond dans l'aventure et en tete en plus !
    bravo et plein de bises tu m'a fait bien rire ..
    nat

  • je me suis éclatée à lire ton texte !!! et a apprécier ton travail, bien sûr !
    c' est bon et enrichissant de partager nos créas dur les blogs !! merci MCI :)

  • ici le big boss!!!!!!
    c'est quoi ce travail Dame Etourdie??? pas de bêtises? pas de colle qui dégouline, de nœuds apparents ou de visage effrayant?
    mais ce n'est même pas amusant!!!!-)

    ou du moins juste un chouilla: du début à la fin de ton récit!!!
    encore bravo, quel travail!!! heureusement que tu as tout noté, photographié, expliqué, on en savoure encore plus le résultalt!
    Allez, je classe number 1 monsieur le lutin ds ma photothèque des créa des lutines..et bravo!

  • Et ton com tu l'as travaillé combien de temps?Grand bravo pour le récit et le pantin!! number 1 des lutines!!!!

  • J'ai bien rigolé !!!! Depuis quand tu n'as pas d'idées pour une création en plus gourmande !!! je ne te crois pas et n'essaie pas de te défiler je te surveille !! j'ai mis un pantin derriere ta porte pour te suveiller et reveiller tes idées !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Au pas !!! heu d'ailleurs il va falloir que je me réveille pour ma lutine !!!!!!!!!!!! j'ai pô d'idée hihihi ..Même pô vrai

  • chic chic chic !!!! mon mail est catherine.martini@laposte.net pas de cartes de visite c'est po grave tu mettras une étiquette (pas trop petite) sur ton oeuvre avec le nom de ton blog pour qu'on puisse voter pour toi !!! !!! la date butoire c'est le 11 02
    Bonne création

  • Et ben, quel récit !!
    Fantastique ce pantin.... et cette démo !!

  • Une aventure, une expédition, un roman pour un résultat génial! J'espère que cela lui a plu.

  • EXCELLENT ton cadeau et ton histoire !!!.... et puis pour répondre à ta question, le nom est imprimé aux tampons et le papier transfert, tu peux en trouver dans les magasins d'informatique, ou Fnac ou Virgin, dans les Monoprix ou même en grande surface....Jette un oeil au rayon ordi ou cartouche d'imprimante... A bientot

  • Un vrai délice à lire cette petite histoire, un plaisir à admirer ta création mais une vrai angoisse à gérer.... Marie a gagné la devinette de décembre je suis donc dans le devoir de lui envoyer une bidouilles made in jojotte mais là je flippe grave, j'ai les jambes en coton, je fais pipi dans ma culotte, je dors plus la nuit....
    Allez je retourne me creuser les méninges....

  • Il est extra ce pantin ! Bravo

Les commentaires sont fermés.